Barthélemy Dias fait encore parler de lui. Dans une vidéo qu’il a publiée, hier, il accuse le Président Macky Sall d’avoir pour dessein de s’éterniser au pouvoir jusqu’en 2027. Cela, en s’offrant un « demi 3e mandat », par un un jeu de report de la présidentielle de 2024. Ce qui lui permettrait de diriger le pays pendant 15 longues années. Une situation que Dias-fils n’entend pas laisser prospérer.

« Je vous avais dit que Macky Sall ne comptait pas organiser de sitôt des élections dans ce pays. Je l’accuse de chercher un demi 3e mandat », charge Barthélemy Dias qui suggère à « ceux qui prennent part au dialogue politique de donner aux Sénégalais la date à laquelle les élections locales vont se tenir. Ensuite, qu’ils disent aux Sénégalais s’ils comptent respecter le calendrier électoral concernant les élections législatives ».

Car, pour le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, « un report de deux ans des élections locales va conduire à un report de deux ans des élections législatives. Et cela va impérativement conduire à un report de 2 ans et demi de l’élection présidentielle qui se tiendra alors en 2027 ».

Mais que Macky Sall se le tienne pour dire : « le demi 3e mandat est une autre forme de coup d’État. Alors au Président Emmanuel Macron, nous lui disons : Ayez le courage de dire que vous n’allez plus reconnaître les gouvernements issus de tripatouillages constitutionnels. Parce que, ce coup d’État qui se prépare ne passera pas ».

« Les Maliens et les Ivoiriens ne sont pas plus combatifs que les Sénégalais. Le dialogue auquel appelle Macky Sall c’est de la mascarade. Quand Macky Sall imposait le parrainage, il n’avait pas appelé au dialogue. Il l’a fait parce qu’il fallait liquider des adversaires politiques, Khalifa Sall et Karim Wade. Maintenant que le sale boulot est fait, on veut enlever le parrainage. Ce sont des coquins et des copains qui se réunissent dans une chambre pour appeler au dialogue », lance-t-il.

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20