Ziguinchor : deux militaires tués et deux autres blessés dans l’explosion d’une mine anti-char

0
19
 Un véhicule de l’Armée nationale a sauté ce lundi, sur une mine anti-char, dans la région de Ziguinchor entre les villages de Diagnon et Mbissine, a annoncé  dans un communiqué, la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).
Le bilan de cet accident, survenu à  14h 17, fait état de deux soldats tués sur le coup et de deux autres blessés graves. Et, « Les corps des victimes et les deux militaires blessés ont été évacués à Ziguinchor », a indiqué la source militaire.
Les militaires exécutaient une opérations pour accompagner le retour des populations dans la localité de Mbissine, mais en même temps pour lutter contre les trafics illicites et les bandes armées.
Cet accident n’a pas découragé les autorités militaires qui déclarent poursuivre les opérations « conformément aux objectifs déjà planifiés« .
Il faut rappeler qu’il y’a quelque jours d’autres accidents de cette nature ont lieu dans les villages de Lefeu situé dans le département de Bignona, et  de Mbissine-Albondy situé dans la commune d’Adéane, département de Ziguinchor.
Cette série d’accidents montre que la question du déminage en Casamance est bien une préoccupation pour les populations qui veulent retourner dans leurs villages abandonnés à cause de la rébellion.
Tract
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20