[ ÉDITO ] La « méthode-caméléon de Macky » : « Décider, puis temporiser, reporter, et enfin exécuter »

0
162

ET DIT TÔT – En huit ans à la tête du char de l’État, Macky Sall a fini d’habituer les Sénégalais à son style de gouvernance, tout en carottes et bâton : quand il prend une décision impopulaire, il la suspend d’abord quand l’opinion se cabre quitte à désavouer ainsi publiquement ses ministres en charge de la question. Et il envoie ceux-ci éteindre le départ de feu. Puis il annonce magnanimement reporter la décision à une date ultérieure, dans un art consommé de la temporisation avant mise en exécution. « Bayyi ba mou sèdd ». Mais ce n’est que pour mieux revenir à la charge, pour notre têtu de président. Après quelque temps, il met à exécution la décision impopulaire. Dans de rares cas, dont certains récents, Macky Sall est revenu sur sa décision : c’est le cas par exemple de la levée en séquences cascadées de l’état d’urgence imposé le 23 mars pour contrer la pandémie de Covid-19, avec le grand désagrément de bloquer les déplacements entre région. C’est aussi le cas quand il a décidé de gracier le populaire ex maire de Dakar Khalifa Sall. Mais avec le cas récent de la décision de raser le marché de Sandaga, monument historique, Macky Sall a encore mis en œuvre sa méthode de gouvernement du « reculer pour mieux sauter » : devant la grogne des commerçants cantinisés autour de Sandaga, le président Sall a fait savoir par la voix de son ministre Ngouille qu’il reporte la décision au 3 août, surlendemain de la Tabaski. Sa propre administration n’est pas d’accord avec lui : le directeur du patrimoine et des bâtiments classés au ministère en chargé de la Culture, Abdoul Aziz Guissé, a dit dans la presse qu’il était malvenu de raser ce monument historique vieux de 85 ans qu’est le marché Sandaga. Le poète ex fonctionnaire Amadou Lamine Sall, qui est un des soutiens de Macky Sall, a lui aussi poussé des crises d’orfraies contre ce projet de destruction. Mais Macky Sall passera outre, un jour prochain. Ou pas ?

Damel Mor Macoumba Seck

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20