Amath Dansokho a désormais un édifice public à son nom

0
24

Tract – En conseil des ministres ce mercredi, le président de la République a donné le nom de trois defuntd fils du pays, à des édifices publics.

Ce mercredi, le président Sall a décidé de donner le nom d’Amath Dansokho, disparu en 2019, à l’établissement public de santé de niveau 2 de Kédougou, ville de naissance de l’ancien patron du parti PIT et dont il fut maire, même s’il est inhumé à Saint-Louis, ville de ses humanités.

L’hôpital régional  de Sédhiou portera le nom d’Amadou Tidiane Bâ, qui fut ministre de l’Enseignement supérieur. Celui de Kaffrine sera baptisé Hôpital Thierno Birahim Ndao.

En décembre dernier, le chef de l’Etat avait aussi  renommé plusieurs édifices publics. L’Université du Futur africain (Ufa) avait été rebaptisé Université du futur  africain Abdoulaye Wade.

Le nom de Pierre Ndiaye avait été donné à l’École nationale de la Statistique et d’Analyses économiques (Ensae), tandis que le Daara moderne public de Taïba Niassène a été renommé Daara Seyda Mariama Ibrahima Niass.

Tract