Couvre-feu à 18h : Seydou Gueye, le ministre qui sait entrer dans la tête du président Macky Sall

0
138

 

Le ministre conseiller en charge de la Communication de la présidence de la République, Seydou Gueye, par ailleurs porte-parole de l’APR, est un homme qui sait qu’il lui faut anticiper les décisions de son président de patron , quitte à les deviner ou même à en faire naître l’idée chez Macky Sall, et à s’en faire derechef le porte-voix sur la place publique, allant parfois plus vite que la musique. C’est là, la dure loi du métier de ministre de la Communication du palais, poste auquel on n’a pas l’heur de voir le président Macky Sall tous les jours, ni de pouvoir pousser la porte de son bureau présidentiel quand on veut. Ça, c’est réservé au ministre d’État , Secrétaire général du gouvernement, Boun.

C’est ainsi que donc, lisant dans les décisions non encore prises par Macky Sall, mais décision envisagée à haute voix dans l’interview présidentielle chez France 24 et RFI le vendredi dernier, le ministre Seydou Gueye  nous annonce dans cette interview de ce mardi 21 avril chez nos confrères de Seneweb, que « le couvre-feu de 18h à 7h, c’est pour bientôt ». On espère pour lui qu’il  aura raison. Et que s’il a tort, ce sera sans conséquences. Car, ce n’est pas un exercice (d’équilibriste !) sans risque, ni péril.

Le précédent occupant de ce poste de ministre de la Communication du palais présidentiel, le journaliste-philosophe El Hadj Kassé, s’était brûlé les ailes en allant soutenir sur TV5 que Monsieur Frère, Aliou Sall, avait bien touché une commission de Franck Timis. En pleine affaire du Petrogate, Kassé avait cru faire ainsi de la communication de crise. Macky son président, lui, avait plutôt conclu que c’était une crise de communication pour Kassé, qui quelques jours plus tard, était placardé au poste de ministre conseiller en charge de la Culture.

Mais Seydou Gueye sait y faire, lui qui revient de loin. Après avoir été éjecté du gouvernement en avril 2019 après la présidentielle de février 2019, il avait été réintégré suite à une interview fleuve au Quotidien l’Enquête  où il disait « tout son soutien et ses vœux de réussite au gouvernement nommé sans lui;  et sa vocation à servir partout où on le mettrait ». Tel dévouement désintéressé méritait récompense.  Après un dîner avec Maky Sall dans la foulée, quelques jours plus tard, Seydou Gueye était nommé ministre conseiller chargé de la Communication à la présidence de la République, en même temps que l’ex-ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly endossait le dossard de ministre conseiller porte-parole du président de la République.

Couvre- feu pour 18h bientôt ? Tenez-vous le pour dit ! C’est le Médinois de la tente maure présidentielle qui l’a révélé.

Tract

 

 

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20