COUVRE-FEU DE 21H À 5H DU MATIN : Le patronat de la presse demande à Antoine Diome une solution provisoire

0
16

(Tract)- Le chef de l’Etat Macky Sall a décrété un couvre-feu de 21h à 5h du matin pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Des contraintes horaires incompatibles avec le travail des médias. C’est ainsi que le patronat de la presse demande au ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, d’accepter une solution provisoire, en attendant les actes administratifs.

« Le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (CDEPS), demande au ministre de l’Intérieur, en attendant de mesures spécifiques pour les dérogations au régime de couvre-feu, de bien vouloir autoriser les personnels des médias à circuler, pour des besoins de service, avec leurs cartes de presse et donner les instructions en conséquence aux forces de l’ordre chargées de faire respecter l’état d’urgence », invite Mamadou Ibra Kane de Africom, président du Cdeps.

Kane rappelle à Diome que la presse sénégalaise fonctionne 24h/24 et que le travail de nuit est de rigueur pour certains médias.

Le Cdeps se dit engagé aux côtés de l’Etat pour la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Tract