La vidéo de Marichou qui était en train de se filmer du haut des minarets de la Grande Mosquée de Touba sur fond sonore de la musique de Carlou-D a secoué la toile. Les condisciples se disent coqués et un manque de respect du dérapage de l’actrice, et la question qui mérite d’être posé comment elle a pu accéder à ce lieu, très surveillé.

Le Dahira Moukhadimatoul Khidma, en charge de l’entretien et de la préservation de l’édifice, condamne fermement cette attitude contraire à la sacralité et à la déférence due à ce lieu de culte. Il a tenu à préciser que la personne en question faisait partie d’un groupe accompagnant un technicien venu effectuer des travaux de réparation au niveau de la mosquée. Le gestionnaire des accès, ne l’ayant pas reconnue, a simplement considéré qu’elle était un proche dudit technicien et n’a pas ainsi prêté attention à ses prises de vue inappropriées ayant par la suite fait le tour du web et des réseaux sociaux.

Le Dahira Moukhadimatoul Khidma, dont les efforts incessants et multiformes pour la préservation de la mosquée de Touba est connue de tous, regrette cet incident et s’engage à renforcer davantage les mesures de sécurisation, déjà fortes, de ces lieux sacrés.

A noter que dans une vidéo Marichou a fait son mea-culpa à la communauté mouride ainsi que à tous les talibés qui sont indignés de cet acte.

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20