L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta a quitté Bamako ce samedi 5 septembre au soir en direction des Émirats arabes unis, plus précisément pour Dubaï. IBK va ainsi se soigner, après le mini AVC dont il a été victime et avec un état de santé qui était déjà préoccupant tous ces derniers mois. IBK aura évité la France comme destination, pays coupable de l’avoir lâché dans son bras de fer avec la rue malienne qui a à fini par un putsch où les militaires maliens ont littéralement ramassé le pouvoir dans la rue.

A part IBK, son fils député Karim Keïta avait déjà quitté le pays clandestinement pour se rendre en Côte d’Ivoire.

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20