L’armée pilonne en Casamance contre les « bandes armées »

0
46

Tract- L’armée sénégalaise a effectué une incursion dans la forêt de Bilasse, village rattaché à la commune de Boutoupa Camaracounda. Hier, très tôt dans la matinée, des tirs nourris ont raisonné pendant plusieurs heures. Plusieurs zones ont été pilonnées, selon une source militaire. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la sécurisation du territoire national, poursuit la même source. Cette partie du pays où se tiennent ces opérations est proche des villages de Bissine, Albondy et Niadhiou. C’est dans ce même village de Niadhiou qu’en fin d’année 2020, trois jeunes étaient portés disparus dans la forêt. Pratiquement depuis lors, l’armée sénégalaise poursuit ses opérations de ratissage. D’ailleurs, les soldats avaient les corps sans vie d’Arona Biaye et Souleymane Camara, le lundi 21 décembre 2020. Selon le directeur de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), Colonel Mactar Diop, il s’agit d’une opération pour sécuriser la zone afin d’accompagner le retour des populations de Bissine et leur permettre de vaquer à leurs occupations, relate l’As. A l’en croire, l’armée va traquer les bandes armées, détruire les champs de chanvre indien et lutter contre le trafic de drogue.

Tract