Le ministre de l’Éducation nationale Talla tance et menace Jeanne d’Arc. Mais a-t-il les moyens de contrainte ? (communiqué)

0
148

Dans l’affaire du voile, par un communiqué que publions ici, le ministre de l’Éducation, Mamadou Talla exprime une condamnation radicale de la décision de l’institution Sainte Jeanne d’Arc de ne plus admettre en son sein, à partir de la prochaine rentrée, des élèves voilées. L’ISJA est menacée entre les lignes de se voir retirer son agrément, même si le nom de l’établissement n’est pas cité. Invoquant la Constitution et la loi d’orientation 91-22 du 30 janvier 1991, le ministre rejette toutes les formes de discrimination basées sur l’origine, la race, le sexe et la religion. Et s’engage à prendre « toutes les dispositions pour (…) une application stricte des lois et règlements en vigueur, en relation avec les Inspecteurs d’académie ». Mais Mamadou Talla a -il les moyens de sa coercition contre ces démembrements de l’Eglise sénégalaise? Rien n’est moins sûr, d’autant que le communiqué du ministre dit avoir constaté que ces pratiques d’interdiction du voile existent depuis des années au niveau de certaines écoles (du privé catholique).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: