Les Lions du foot démarrent bien, sur la route de la CAN 2021 au Cameroun

0
15
Idrissa Guèye et Cheikhou Kouyaté vainqueurs avec le Sénégal du Congo, lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Le Sénégal a battu sans forcer à Thiès le Congo-Brazzaville (2-0) mercredi dernier lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Mais c’est la Guinée Bissau qui est en tête de la poule I après son succès devant l’Eswatini (3-0).

Sur une pelouse indigne de la première nation africaine au classement Fifa, le Sénégal a eu autant de mal à poser son jeu que de battre le Congo. Les Lions ont certes eu très peu l’occasion d’être inquiétés par les Diables rouges, mais les supporters, et certainement Aliou Cissé, auraient apprécié de voir un peu plus de spectacle sur la pelouse du stade Lat Dior de Thiès. Il faudra repasser…

En attendant, les Lions ont tenu leur rang de vice-champions d’Afrique en titre en s’imposant avec autorité devant une équipe qui a manqué les deux dernières éditions de la Coupe d’Afrique des nations.

Avec un Kalidou Koulibaly, nouveau capitaine, un Sadio Mané en leader technique, et un Habib Diallo, préféré à Mbaye Niang en attaque, les Lions ont dominé sans soucis une équipe qui n’a pas eu d’occasions dans ce match. Les hommes d’Aliou Cissé ont concrétisé leur supériorité par le Nîmois Sidy Sarr, à la suite d’un corner et d’une reprise acrobatique manquée de Koulibaly. Le milieu de terrain, dans la surface, réussit un bel enchaînement pour battre Mafoumbi, peu aidé par sa défense (25e). Deux minutes plus tard, le Messin Habib Diallo, en forme avec son club (8 buts), inscrit son premier but en sélection en reprenant de la tête un centre de Sadio Mané.

La Guinée Bissau cartonne l’Eswatini

Les Lions vont gérer cet avantage au cours d’une seconde période peu animée mais qui verra la sortie sur blessure d’Ismaïla Sarr, touché à la cheville.

Dans le deuxième match du groupe, la Guinée Bissau a réussi le premier carton des éliminatoires de la CAN 2021 en s’imposant largement à domicile face à l’Eswatini (3-0) mercredi. Les Djurtus ont dû attendre pourtant les dernières minutes de la première période pour prendre la mesure du Bouclier du roi (le surnom de l’équipe nationale d’Eswatini) par Jorginho qui ouvre le score (40e). Dans les dernières secondes avant la mi-temps, Piqueti double le score et offre un avantage confortable aux siens (45e). C’est Joao Mario qui va finir par donner à cette victoire des allures de démonstration en inscrivant le dernier but (73e). Pour les hommes de Baciro Candé, qui ambitionnent de disputer la CAN pour la troisième fois consécutive, c’est le départ idéal avant d’aller défier le Congo dimanche prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: