Macky Sall : « Sur l’alignement de l’âge de la retraite à 65 ans, je ne suis pas favorable »

0
12

[Tract] – Le chef de l’Etat, Macky Sall, l’a affirmé, ce samedi, en recevant les cahiers de doléances des centrales syndicales à l’occasion de la fête du 1er mai : il n’était pas « favorable » à un alignement de l’âge de la retraite à 65 ans pour les travailleurs. Et pourtant, en 2020, il avait proclamé la loi portant l’âge de la retraite à 65 ans pour certaines professions.

« Sur l’alignement de l’âge de la retraite à 65 ans, je ne suis pas favorable. Pour une simple et bonne raison, 77% de la population à moins de 35 ans (…) », a-t-il dit, devant les responsables des centrales syndicales venus au Palais de la République.
Le président Macky Sall pense qu’on ne peut continuer à permettre aux seniors de « prolonger leur âge à la retraite », ce qui retarde ainsi « l’arrivée sur le marché du travail » des jeunes sur le ,marché du travail.
Répondant à l’interpellation du secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (FGTS/B) Sidya Ndiaye, sur l’alignement de l’âge de la retraite à 65 ans, le président Sall a appelé à regarder en face ce problème.
Il a souhaité une amélioration des « codes » pour permettre à certains agents de travailler comme vacataires après la retraite, selon l’APS. « On ne peut pas toujours garder les avantages de la fonction publique et vouloir les perpétuer à vie. Ça, ça pose problème », a estimé Macky Sall.
Concernant les prêts aux logements accordés par la Direction de la monnaie et du crédit (DMC), le président de la République a indiqué, d’après la relation de l’APS, que l’augmentation de l’enveloppe individuelle de deux à cinq millions de francs CFA a occasionné un « afflux important » que l’Etat n’est pas en mesure de satisfaire. « Nous avons aujourd’hui 37.881 dossiers, estimés à plus de 151 milliards de francs CFA. Ça, ce n’est pas possible pour la Trésorerie de l’Etat », a-t-il expliqué.
M. Sall a indiqué que l’Etat est en train de travailler sur un projet d’externalisation au niveau des banques. « Nous travaillons pour qu’il n’y ait pas d’apports pour ceux qui ont un emploi salarié. Un mécanisme est mis en œuvre avec la garantie pour l’emploi », a informé Macky Sall.
Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici