Me KARL PAPE SUR LA PLAINTE CONTRE X: « Lever l’immunité de Sonko pour des accusations fantaisistes relève d’une forfaiture »

0
12

(Tract)- Dans les conditions actuelles, lever l’immunité du député Sonko pour des accusations fantaisistes relève d’une forfaiture et de la haute trahison. C’est l’avis de Me Karl Pape, repris par Senego. D’après lui, on ne peut pas lever une immunité dans le cadre d’une plainte contre une personne non nommée, c’est absurde, insensé, illégal

 Dossier vide…

« Le parquet himself reconnaît que le dossier est vide, après avoir examiné la plainte et enquêté autour, en long et en large de la seule personne visée par la présumée victime, il a décidé d’ouvrir une information judiciaire, en langage procédurale cela veut dire clairement qu’il ne donne pas foi aux dires de la plaignante en ce qui concerne la personne qu’elle a identifié et visé comme étant l’auteur présumé des faits. On ouvre une information judiciaire lorsqu’on ne connaît pas l’auteur de l’acte présumé », déclare Me Karl Pape.

Annulation de la procédure…

Selon Me Karl Pape, tous les professionnels sérieux et véridiques diront la même chose. A l’en croire, dans cette affaire, la plainte contre X est devenue une voie de garage pour se sortir du pétrin sans perdre la face, parce qu’on ne peut plus revenir accuser Sonko dans ce cadre sauf à provoquer l’annulation de la procédure pour plainte tardive, le procureur sait tout cela et ne s’aventurera dans cette voie.

Plainte contre X…

« Vous aurez remarqué aussi que l’instruction a été confiée au 8eme cabinet (très en bas de la hiérarchie des cabinets d’instruction du Tribunal de grande instance hors classe), on ne confie pas un dossier d’importance nationale au moins gradé des instructeurs. Comparez-vous même avec les autres mises à mort politico judiciaires, qui était à la manœuvre. La plainte contre X est en réalité un enterrement de première classe de cette affaire », explique la robe noire.

Tenir un coupable…

Pour lui, seuls ceux qui veulent tenir un coupable absolument continuent leur aveuglement volontaire à persister dans cette voie sans issue, mais une Assemblée Nationale honorable ne devrait pas cautionner cette farce.

Tract