Minorités sexuelles : Bravo à Oxfam qui ne varie pas dans ses valeurs selon les latitudes

1
89

L’ONG Oxfam, en son antenne Sénégal, a enjoint ses agents dans une lettre interne à être tolérants envers les LGBT et à leur faire une place dans l’organisation. Leur collaborateur Elimane Kane s’en est offusqué dans un mail à ses collègues, avant de rendre l’affaire publique.  Ce qui lui a valu la suspension de l’accès à son mail professionnel et une procédure de licenciement. Tract.sn félicite Oxfam de ne pas varier dans ses valeurs en fonction des latitudes. Les réactions moyenâgeuses ont commencé à fuser. Le frustre Moustapha Diakhaté, ancien député de la majorité Benno Bokk Yaakar et désormais oisif errant sur les réseaux sociaux, s’est fendu d’un nauséabond  « Oxfam dégage !” sur sa page Facebook.

L’ex-président du groupe parlementaire du régime du président Sall soutient que l’Ong Oxfam n’a plus sa raison d’être au Sénégal.
“L’Etat du Sénégal doit, sans délai, retirer à Oxfam son agrément, expulser du territoire national son personnel non africain, pour agression des valeurs islamiques et chrétiennes qui habitent notre peuple”, martèle l’ancien parlementaire sur Facebook. Diakhaté est dans la xénophobie et l’homophobie, qui ne devraient plus avoir leur place au Sénégal, pays qui a eu ses goordjigéen préposés à l’animation des cérémonies familiales entre autres, bien avant l’arrivée des étrangers.
La loi sénégalaise qui condamne les «actes contre nature» ne devrait pas être utilisée pour réprimer les minorités sexuelles.

1 COMMENTAIRE

  1. L’homosexualité ne prospérera jamais au Sénégal;
    Votre combat est un combat perdu. Nous n’en voudrons pas. Allez-vous soigner, vous êtes des malades

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: