Qui était à la levée de corps de Cheikh Ngaïdo Bâ ?

0
48
Cheikh Ngaïdo Bâ, ici en février 2017

Tract – Soit en raison des interdictions de rassemblement décrétées par les autorités, soit parce que l’information n’avait effectivement pas bien circulé comme s’en sont plaints du reste beaucoup de ses amis après coup, toujours est-il qu’il n’y avait pas foule à la levée du corps de Cheikh Ngaïdo Ba, note le Témoin, qui signale la présence de quelques personnalités comme le député Abdoulaye Wilane, porte-parole du Parti socialiste qui s’est d’ailleurs exprimé au nom de la présidente Aminata Mbengue Ndiaye. Il y avait aussi Babacar Gaye, ancien ministre d’Etat, directeur du cabinet politique du président Abdoulaye Wade, et l’ancien ministre socialiste Mamadou Abass Ba, dont le fils aîné de Cheikh Ngaïdo Ba porte justement le nom. Egalement présents, le Français Robert Ini, partenaire du défunt dans un business dans la région de Kédougou, et l’homme d’affaires Aimé Sène, patron de la société Hertz et du groupe d’hôtels « Fleur de Lys », qui est un ami de longue date de Ngaïdo dont il a tenu personnellement à accompagner le corps jusqu’au cimetière de Yoff en plus d’avoir mis gracieusement un bus à la disposition de ceux qui désiraient y aller. Littéralement effondré, Boubacar Cédric Ndiaye, le sympathique patron du « Saint-Louis Sun, un établissement où Ngaïdo avait ses aises, était également présent. On reconnaissait également dans la petite foule les journalistes Mamoudou Ibra Kane et Alassane Samba Diop du Groupe « I-Média » où travaille la fille cadette du disparu. Et aussi les doyen de la presse Amadou Bara Guèye, plus que frère de Ngaïdo, et Baba Diop, critique émérite de cinéma. Ami de Cheikh Ngaïdo Ba avec qui il partageait le même lit à Thiès depuis l’école primaire, avant de cheminer à lui à l’intérieur du pays lorsqu’il était instituteur puis de l’emmener avec lui à Dakar, le journaliste-réalisateur Mamadou Baal, ancien directeur à la Rts, a fait un témoignage émouvant sur le défunt. Tout aussi émouvant était le témoignage de Maguette Diop, vice-président de l’Association des cinéastes du Sénégal et compagnon de Ngaïdo depuis plus de 50 ans. Quant au Conseil économique, social et environnemental, il était représenté par une délégation conduite par la secrétaire générale de l’institution, Dr Anta Sané. Enfin, la ville de Pire, d’où est originaire Ngaïdo, était représentée par une délégation ayant à sa tête le maire, M. Serigne Mboup, ancien directeur de la SAR. Il fait dire que le 1er adjoint de la mairie de Pire, Abdou Aziz Ba, n’est autre que le propre frère de Ngaïdo.

Tract