Revue de presse express du mercredi 14 novembre. Les bailleurs de fonds de Y En A Marre menacés d’expulsion du Sénégal

0
18

#SenCaféActu du 14 novembre 2018 par Adama Sow

A la Une : Journée mondiale contre le diabète : les Sénégalais touchés par le tueur silencieux, Amadou Ba justifie les difficultés de trésorerie du Sénégal, Les partenaires financiers de Y en a marre menacés d’expulsion du Sénégal

1-Maitre Amadou Sall du PDS répond à Macky Sall : « Karim Wade sera bel est bien là et nous sommes prêts à braver l’interdit et aller par milliers en prison. Karim sera accueilli à Dakar par au moins deux millions de personnes »

2-Amadou Ba explique le déficit budgétaire : le ministre des finances reconnait les difficultés budgétaires du Trésor dues à l’en croire au renchérissement du baril du pétrole depuis 18 mois et à la subvention du carburant et à la Senelec

3-Journée mondiale contre le diabète aujourd’hui : la maladie appelée le tueur silencieux au même titre que l’hypertension a atteint des proportions inquiétantes au Sénégal. Le taux de prévalence du diabète estimé à 3% de la population est considéré très en deçà de la réalité au Sénégal

4-Une vidéo de premières femmes se moquant et menaçant les hommes tentés par la polygamie choque les internautes : Un groupe de femmes parodie la mort du mari brulé par sa première épouse la semaine dernière devient virale et soulève l’ire de l’opinion

5-Bonne nouvelle : le train sifflera très bientôt entre Dakar et Bamako selon le ministre malien des transports qui a révélé que toutes les dispositions sont prises par les autorités sénégalaise et malienne pour le redémarrage des activités ferroviaires Dakar-Bamako

6-Barthelemy Dias retourne au tribunal ce matin pour le procès en appel sur l’affaire Ndiaga Diouf tué lors des échauffourées entre des nervis du PDS et le maire Barthélémy Dias en 2011. Barth avait purgé la peine de 6 mois ferme et bénéficié d’une liberté provisoire

7-Le gouvernement accuse les partenaires de Y en a marre d’ingérence dans la politique intérieure du Sénégal : les responsables des Ong partenaires du mouvement, telles que Lead Afrique francophone, Osiwa et Oxfam, ont défilé au commissariat de Dakar hier où ils ont été entendus par les limiers. Fadel Barro et ses amis promettent de faire la lumière sur cette affaire

Suivez et aimez-nous: