Saint-Louis: à Goxu-Mbacc, 7 pêcheurs portés disparus

0
9

[Tract] – Sept (7) jeunes pêcheurs ont été portés disparus à Goxu-Mbacc, un quartier de la langue de Barbarie. 

 

Chez la famille Fall, c’est l’émoi et la consternation, constaté le journal L’AS qui a fait cette relation. En effet, c’est une situation qui se reproduit dans la famille, huit (8) ans après la disparition au large de Nouadhibou de l’ainé de la famille, Yatma Fall.

« Je ne sais même pas quoi dire car ce qui se passe est inexplicable », a soutenu Ousseynou Fall, père de deux (2) des sept(7) enfants disparus en pleine mer. Il s’agit de Doudou Fall et Ndiaga Fall.

« Depuis plus de 12 jours, la famille avait décidé de faire le deuil après la découverte à Kayar d’un corps et du matériel de pêche. Nous ne savons pas s’ils sont vivants ou décédés mais leurs matériels ont été retrouvés à Kayar. Ils ne passaient jamais la nuit ailleurs. Ils allaient en haute et revenaient à la berge. Nous nous remettons à la volonté divine », a soutenu M. Fall.

« Doudou et Ndiaga étaient de braves enfants. Ils aimaient bien le travail et étaient obéissants envers leurs parents. On a tout tenté pour les retrouver. On a dépensé plus d’un million de FCFA en carburant dans les recherches. Mais8  en vain. Nous pensons que des dispositions doivent être prises par les autorités pour accompagner les recherches », a-t-il rappelé.

L’un des portés disparus, en l’occurrence Ndiaga Fall, laisse dernière lui une épouse et 5 enfants. Quant à Doudou Fall, il laisse une épouse et 3 enfants.

Notons que ce drame n’est pas le seul qui a frappé la vieille ville. Récemment, plus d’une vingtaine de jeunes en partance pour l’Espagne ont succombé en haute mer après chavirement de leur embarcation.