TRAITÉ DE DOUX ET POLTRON : Khalifa Ababacar se rebiffe

0
20

(Tract)- Khalifa Ababacar Sall a présidé, ce samedi, le grand forum des responsables de Taxawu Sénégal de la région de Dakar, “Jokko Ak Askan Wi”. L’ancien maire de Dakar a profité de l’occasion pour lancer un appel à l’opposition pour qu’elle remobilise ses forces pour le respect du calendrier républicain par la tenue des Locales en 2021, des Législatives pour 2022 et de la Présidentielle pour 2024.

Le fichier de 2019 n’est pas bon, cependant, demander l’audit du fichier n’est pas une raison pour repousser les élections. On peut tenir bel et bien les élections en 2021. Il nous faut une farouche opposition parce que rien ne nous sera donné“, selon Khalifa Sall. Il invite, à cet effet, le Front de résistance nationale à descendre sur le terrain afin de sensibiliser les populations pour le respect du calendrier républicain.

Faisant allusion aux récents émeutes, Khalifa Sall estime que “les jeunes ne sont plus des applaudisseurs qu’on peut leurrer“.

Pour lui, “on doit revoir la situation politique du pays, parce qu’on ne peut plus gouverner le pays par la peur, la terreur, la force, la ruse. Le dialogue politique n’inspire plus confiance. On parle du Sénégal d’un pays de liberté et de démocratie alors qu’il y a des textes liberticides contre la démocratie et les libertés. Le Sénégal a toujours été une nation unie est forte. Il faut donc privilégier le dialogue et la concertation pour restaurer la confiance entre les acteurs“.

Source: Senego

Tract