Un contributionniste dénonce la « Sonkologie », science du fictionnel au détriment du factuel

0
24
Science du fictionnel au détriment du factuel, la SONKOLOGIE a été développée par le démagogue et tonitruant Ousmane SONKO. Pour atteindre ses objectifs, ce dernier met en œuvre une démarche tatillonne, tournée vers la machination, l’égocentrisme, la victimisation, le nihilisme et la démagogie.

Comme moyen de gagner l’estime d’autrui, la sonkologie promeut le dénigrement, le mensonge, le double discours et la diabolisation.

L’anagramme du concept sonkologie pourrait donner ce qui suit :

Suffisant, Ousmane SONKO soutient mordicus qu’il est le plus intelligent des Sénégalais.

« Ce qui est indispensable à un leadership étatique de qualité, c’est d’avoir un bon background intellectuel et socio-professionnel… Sous ce rapport, je défie quiconque de citer un seul prétendant à la magistrature suprême mieux outillé que nous, et c’est valable aussi pour les centaines de technocrates, intellectuels, cadres de tous horizons formant le leadership pluriel de notre parti » (Cf. Solutions, p. 37)

 

Obnubilé par le pouvoir, Ousmane SONKO refuse son statut de président à Macky SALL et ne cesse de jeter le discrédit sur la première Institution du pays.

« Je considère en effet que Macky SALL ne mérite pas d’être reconnu vainqueur ; Macky est un vrai poltron » (Entretien jeune Afrique).

 

Nuisible à la société, Ousmane SONKO se cache derrière un discours d’un nationalisme étriqué en mal d’audience.

D’après M. SONKO,

« Tout tourne autour d’intérêts personnels et nul, en vérité, ne se soucie réellement du Sénégal et du peuple » (Solution. 20).

« … j’avais moi-même entrepris le projet de sortir de l’administration qui, après quinze ans, n’avait plus grand-chose à m’offrir. » (Solution : 25).

Dans ce dernier propos devenu sa ritournelle favorite, où est la part du don de soi dont M. SONKO, par ailleurs, se targue d’être le pourfendeur ?

 

Kystique d’un corps social qui n’en peut plus de le souffrir, Ousmane SONKO n’en finit pas de jeter la honte et l’opprobre sur ses compatriotes, à chacune de ses sorties.

« Nos politiciens sont des criminels. Ceux qui ont dirigé le Sénégal depuis 2000, si on les regroupe et on les fusille, on ne commettrait aucun péché »

 

Outrecuidant, Ousmane SONKO pense qu’il est le « messie » de la République. D’un nombrilisme congénital et maladif, il pense être dépositaire d’une intelligence à nulle autre pareille. A ses yeux, rien d’autre n’a de valeur si ce n’est le fruit de ses propres trouvailles.

 

Loquace, Ousmane SONKO passe tout son temps à vociférer dans les médias. Il éprouve une sorte de jouissance orgasmique à s’afficher à la une de l’actualité quand bien même il faut raconter des inepties.

 

Ostensible et Ostentatoire, Ousmane SONKO n’est ni plus ni moins qu’un « showman » ridicule qui pousse le bouchon parfois trop loin dans ses « clowneries intellectuelles ».

En témoignent les deux plaintes déposées par ses soins contre M. Mamour DIALLO et contre la commission d’enquête parlementaire. Or, à moins d’être subitement frappé d’amnésie, il sait qu’une telle procédure n’est pas possible en vertu de l’article 51 de la Loi organique et de l’article 61, Alinéa 2 de la Constitution sénégalaise.

 

Grommeleur et irascible, Ousmane SONKO passe tout son temps à se plaindre et à protester.

 

Insolent, Impoli et Incorrect, Ousmane SONKO ne respecte ni les institutions de la République ni même l’opposition politique qu’il ne cesse de tourner en bourrique.

« On s’oppose ou l’on est avec Macky Sall. Vous ne pouvez pas avoir aboyé il y a quelque temps, et être les premiers à vous bousculer ! Ils sont tous heureux de serrer la main du président. » (Conférence de presse du 29/05/2019)

 

Extrémiste, Ousmane SONKO a le verbe outrageux et le ton discourtois. Son égo est toujours de mise au détriment de l’intérêt général.

« Une frange de la population continue à monnayer sa dignité en votant pour Macky Sall. » (Conférence de presse Août 2017)

ALBERT SAGNA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: