Les mourides convoités : Macky débute à Touba, Madické idem

0
14

La campagne électorale a démarré, ce dimanche 3 février. Première étape du marathon présidentiel jusqu’au 24 février: les meetings d’ouverture. Les cinq candidats sont attendus dans l’axe stratégique Dakar-Thiès-Touba. A Touba, la ville sainte, il y a eu deux meetings, celui du président sortant Macky Sall et celui de Madické Niang. Le président sortant est arrivé à Touba dans la matinée. Madické Niang a visiblement pris du retard dans son planning. Il était toujours attendu en fin de journée.

Démarrer sa campagne électorale à Touba est un symbole fort. C’est même un passage obligé.

Tout commence avec la rencontre du grand Khalife des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Les deux candidats vont se succéder devant lui. Le candidat Idrissa Seck l’a déjà vu, vendredi 1er février, et Macky Sall a devancé, ce dimanche, Madické Niang. Ce dernier a effectivement pris plusieurs heures de retard sur son planning.

Le  président sortant a donc parlé longuement au Khalife général des Mourides. C’est une scène assez caractéristique de la vie politique sénégalaise. Il faut absolument le voir avant chaque élection.

Le tout s’est passé dans une certaine frénésie, dans un pays musulman à 95 %. C’est un moment important, en tout cas pour le président candidat. Macky Sall l’avait déjà fait en 2012 et cela « lui a porté chance », a-t-il confié, à la fin de cette rencontre.

Macky Sall s’est ensuite dirigé vers Mbacké, ville limitrophe pour faire son meeting car les meetings sont interdits dans la ville sainte de Touba.

Touba est une ville sainte, mais c’est surtout un bastion historique du Parti démocratique sénégalais d’Abdoulaye Wade. Madické Niang est issu des rangs du PDS mais il n’a pas l’appui de son camp qui lui préfère toujours Karim Wade. Son objectif, cependant, c’est de rallier, à sa candidature, les électeurs fidèles d’Abdoulaye Wade. En commençant sa campagne avec un meeting à Mbacké, la ville voisine, Madické Niang se met vraiment dans les pas du patriarche.

Le président sortant sait aussi que Touba est une ville stratégique. Les électeurs sont privés de Karim Wade, et Macky Sall compte bien capitaliser sur la construction de l’autoroute Ila-Touba qui a changé la vie des habitants, comme celle des pèlerins. On peut néanmoins se demander s’il pourra bouleverser les habitudes électorales qui sont quand même très ancrées dans la région. Son meeting est également à Mbacké, dans l’après-midi.

Sillonner le Sénégal d’ici le 24 février

Les cinq candidats du scrutin de cette présidentielle devront parcourir les quatorze régions du Sénégal. Aujourd’hui, pour ce qui est des trois autres candidats, Idrissa Seck est dans son fief de Thiès. Issa Sall est, lui, à Dakar, tout comme Ousmane Sonko.

On voit donc se dessiner cet axe le plus stratégique du Sénégal, Dakar, Thiès et Touba. Tout le pays sera visité pendant les vingt-et-un jours de campagne et ce sera un meeting quotidien, au moins, pour chaque candidat.

Suivez et aimez-nous: