Viol à Kaffrine

Le photographe jette son dévolu sur la femme de l’émigré, enceinte de 5 mois

0
215

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dans le département de Kaffrine. En effet, M. V. , photographe de son état, qui a été déféré vendredi dernier au parquet de Kaolack, est accusé d’être le violeur de la femme d’un émigré enceinte de 05 mois au village de Mbéné Mamour.

D’après les témoins,  les faits remontent au mercredi dernier aux environs de 15 heures.  » M.V. qui avait l’habitude de se rendre de village en village pour remettre des photos à leurs propriétaires ou récupérer son argent après avoir couvert une cérémonie à l’aide de son appareil photo, s’était rendu à Mbéné M. après avoir fait quelques villages pour les mêmes besoins. Arrivé sur les lieux,  M.V.  a trouvé la dame M. B. Cissé, l’épouse de l’émigré, enceinte de 05 mois et 2 semaines, en train de dormir dans sa chambre. C’est ainsi qu’il s’est jeté sur elle. Il l’a sauvagement brutalisé avant de satisfaire sa libido ». Rencontré  au tribunal régional de Kaolack, l’un des voisins d’ajouter.  » Ce sont les cris de la dame qui ont ameuté les populations. M.qui essayait de s’enfuir, a été finalement rattrapé après une folle course poursuite »

Au finish, M.V. a été conduit à la brigade de la gendarmerie de Kaffrine où il a été plus tard déféré au parquet de Kaolack. Le jugement est très attendu par les habitants de Mbéné Mamour et Mbéné Diouma dont certains d’entre eux étaient venus au tribunal de Kaolack en vue de trouver des avocats.

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dans le département de Kaffrine. En effet, M.V.,  photographe de son état, qui a été déféré vendredi dernier au parquet de Kaolack, est accusé d’être le violeur de la femme d’un émigré enceinte de 05 mois au village de Mbéné Mamour.

D’après les témoins,  les faits remontent au mercredi dernier aux environs de 15 heures.  » M.V. qui avait l’habitude de se rendre de village en village pour remettre des photos à leurs propriétaires ou récupérer son argent après avoir couvert une cérémonie à l’aide de son appareil photo, s’était rendu à Mbéné Mamour après avoir fait quelques villages pour les mêmes besoins. Arrivé sur les lieux,  M.V.  a trouvé la dame M. B. Cissé, l’épouse de l’émigré, enceinte de 05 mois et 2 semaines, en train de dormir dans sa chambre. C’est ainsi qu’il s’est jeté sur elle. Il l’a sauvagement brutalisé avant de satisfaire sa libido ». Rencontré  au tribunal régional de Kaolack, l’un des voisins d’ajouter.  » Ce sont les cris de la dame qui ont ameuté les populations. M. qui essayait de s’enfuir, a été finalement rattrapé après une folle course poursuite »

Au finish, M.V.  a été conduit à la brigade de la gendarmerie de Kaffrine où il a été plus tard déféré au parquet de Kaolack. Le jugement est très attendu par les habitants de Mbéné Mamour et Mbéné Diouma dont certains d’entre eux étaient venus au tribunal de Kaolack en vue de trouver des avocats.