Viol présumé d’une malade du Covid-19 dans un CTE par un de ses agents, la Croix-Rouge s’explique

0
238

Dans l’affaire du viol présumé d’une malade du Covid-19 dans un CTE par un de ses agents, la Croix-Rouge publie un communiqué et s’explique.
«Un volontaire hygiéniste de la Croix-Rouge sénégalaise a été accusé d’attouchements sexuels sur une patiente atteinte de Covid-19. Les faits remonteraient au 29 juin 2020 dans un site de prise en charge extrahospitalière de la place. Le mis en cause a bénéficié de deux recours de parquet.  Il est entre les mains de la justice », a déclaré la Croix-rouge sénégalaise qui déplore les accusations de viol sexuel incriminant un volontaire hygiéniste sur une patiente atteinte de COVID-19. « la Croix-Rouge sénégalaise déplore cette situation de fait qui ternit déjà l’image de l’Institution humanitaire nationale, fondée sur des Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ».
Le volontaire, c’est une personne disposée et apte qui consacre son temps libre de façon désintéressée pour la mise en œuvre des activités humanitaires. Une tâche très bien menée par les volontaires de la Croix-Rouge depuis le début de la pandémie, et bien appréciée par les pouvoirs publics et partenaires de la Société nationale. Cette situation ne devrait pas occulter les efforts fournis par les volontaires de la Croix-Rouge dans la riposte contre la Covid-19 sur l’ensemble du territoire national ».

Tract

 

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20