20 ans ferme: peine maximale pour Guillaume Soro, dans un procès expéditif

0
12

Outre cette condamnation, les biens de l’accusé seront confisqués au profit de l’État. Le parquet a suggéré aux juges que le mandat d’arrêt lancé à l’encontre de Soro soit renouvelé. Notons que l’ex-chef rebelle est accusé de tentative de déstabilisation de l’Etat et surtout de détournement et de blanchiment d’argent. Ses avocats ont boycotté l’audience, prétextant l’arbitraire de la procédure contre leur client.
Avec cette lourde condamnation, le pouvoir de Ouattara écarte Soro de la prochaine lection présidentielle, prévue pour le moment pour le 31 octobre 2020, sauf changement de calendrier imputable à la pandémie de coronavirus. Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20