Crise de… mère : une jeune maman tue ses 2 bébés jumeaux qui l' »empêchaient de dormir »

0
21

[Tract] – Une jeune femme de 23 ans a été inculpée du meurtre de ses jumeaux de 6 semaines seulement. Les deux bébés ont été tués de manières atroces. Leur maman, Danezja Kilpatrick, qui risque la prison à perpétuité si elle est reconnue coupable, a déclaré qu’elle n’en pouvait plus du bruit que faisaient ses deux enfants. 

 

C’est dans un appartement du Queens, à New York, aux Etats-Unis, que les faits se sont déroulés, il y a quelques jours. Danezja Kilpatrick, la jeune femme âgée de 23 ans, a tué ses deux jumeaux, une fille et un garçon, Dakota et Dallis, parce que ces derniers l’empêchaient de dormir.

C’est un proche de la famille qui, inquiet, a alerté la police. Arrêtée, jeudi 23 avril, par la police, Danezja Kilpatrick aurait indiqué : « Les bébés ne me laissaient pas dormir. J’ai juste abandonné et cessé de m’en soucier. J’ai ensuite décidé de les empoisonner. » Et ensuite, elle a continué de vivre comme si de rien n’était, pendant 4 jours, avec le corps des bébés.

Elle a vécu pendant 4 jours avec le corps des bébés tués

La police a fait la macabre découverte de deux corps inanimés dans l’appartement. Les jumeaux étaient tous morts dans des circonstances horribles, comme le détaille le procureur. Ils ont été empoisonnés – leur maman aurait mis, selon le New York Post, du désinfectant Pine Sol dans leurs biberons de lait – et ébouillantés dans l’eau de leur bain.

Dans le procès verbal, il est écrit, qu’après avoir tenté de les empoigné avec du lait, « la jeune maman a ensuite fait couler de l’eau chaude sur les enfants tout en les déposant dans la baignoire. Dakota se se serait noyée tandis que Dallis aurait survécu. Daneza a mis son bébé mort dans une serviette rose avant de le placer dans un sac en plastique noir avant de le mettre sous l’évier de la cuisine. L’autre jumeau a ensuite été retrouvé couché sur le ventre dans un berceau avec un couteau dans la tête.

 

« Une affaire tragique et déchirante »

Selon toute vraisemblance, l’identité du père est inconnue et la mère était seule pour s’occuper de Dallis et Dakota. Melinda Katz, procureure du Queens, a déclaré : « C’est une affaire tragique et déchirante. Cette période aurait dû être heureuse pour cette famille, mais, au final, nous pleurons la mort de deux enfants et le simple fait que la personne qui aurait dû les aimer et les protéger, les a tués. »

Désormais, la maman risque la prison à perpétuité sans libération conditionnelle et a été inculpée de deux chefs d’accusation pour meurtre et pour port d’arme et mise en danger d’autrui.

Danezja Kilpatrick sera jugée le 21 mai prochain et, si elle est reconnue coupable, elle pourrait être condamné à une réclusion à vie. Sans possibilité de remise en liberté.

Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici