Faux-monnayeur : Bougazelli, client de Me El Hadj Diouf, mis au gnouf !

0
15

L’ex-député de la majorité présidentielle Seydina Fall alias Bougazelli a passé sa première nuit en prison, dans une cellule, à Rebeuss. L’ex député auto-démissionné il y a quelques jours, a été placé en détention provisoire ce vendredi 22 novembre. En garde à vue depuis mercredi, il est accusé, entre autres, de trafic de faux billets.

Le doyen des juges a tranché. Seydina Fall alias Bougazelli ne peut pas repartir libre du tribunal de Dakar. Le magistrat a retenu trois chefs d’accusation principaux. L’information judiciaire est ouverte pour association de malfaiteurs, tentative de corruption et trafic de faux billets.

Son avocat Maître El Hadj Diouf joue la sérénité « Le juge va le convoquer pour l’entendre et à ce moment-là, il va se défendre. Et s’il parvient à convaincre le juge, on aura rapidement la liberté provisoire. Toute personne arrêtée est présumée innocente jusqu’à ce son jugement définitif. »

Seydina Fall a été entendu pendant deux jours à la section de recherches de la gendarmerie. Peu de choses ont filtré. Les autorités et les enquêteurs se sont montrés inhabituellement silencieux au sujet des faits reprochés à l’ancien député. « Le secret de l’instruction est requis. Quand on ouvre une information judiciaire, quand le juge inculpe, ce qu’il y a dans le dossier, vous n’êtes pas censé le savoir. »

L’enquête se poursuit. Il faudra déterminer l’implication et le rôle du suspect dans ce supposé trafic de faux billets. Seydina Fall s’est déjà écarté de la politique, il a été contraint de démissionner de son mandat de député ce mardi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: