France : les étudiants sénégalais montent au créneau pour le renouvellement des titres de séjour

0
15
Université de La Sorbonne à Paris. Crédit : AFP

L’Association des étudiants sénégalais de France alerte sur les difficultés que leurs membres rencontrent pour renouveler leurs titres de séjour, car cette démarche administrative s’est dématérialisée pendant le confinement. Seulement voilà, le document généré par le site de la préfecture n’est pas un récépissé attestant de la régularité de leur situation.

Pour simplifier les choses, le ministère de l’Intérieur français a mis en place une plateforme dédiée pour le renouvellement des titres de séjour pour les étudiants étrangers. Une initiative intéressante pour ce public qui n’a plus à se rendre physiquement à la préfecture. Cependant, le justificatif que le site leur délivre n’est pas reconnu comme étant un justificatif de séjour régulier.

C’est ce que raconte cet étudiant en deuxième année de Bio-Analyse et Contrôle. « J’ai eu une promesse d’embauche mais mon employeur m’a dit que l’attestation de dépôt n’est pas un justificatif montrant que je suis en situation régulière en France ».

Avant la dématérialisation des demandes de renouvellement, un récépissé était délivré aux étudiants qui déposaient leur demande à la préfecture de police. Grâce à ce récépissé, et en attentant leur carte de séjour, ils pouvaient travailler, effectuer des stages et signer un contrat de location.

Regroupés en association, les étudiants sénégalais de France espèrent être entendus par les autorités sénégalaises et françaises qu’ils ont déjà contactées. « En tant qu’Association des étudiants sénégalais de France, on s’est dit qu’on devait monter au créneau et solliciter une prolongation : demander à l’Etat de prolonger les titres de séjour ou les services associés aux titres de séjour c’est à dire les autorisations de travail ou encore les aides liées au logement ara», explique Khadim Dieye, président de l’AESF, à Aram Mbengue du service France.

Car faute de titre de séjour ou de récépissé de demande de renouvellement, les étudiants ne perçoivent plus d’aide au logement de la Caisse d’allocations familiales et sans ce document, ils ne peuvent pas non plus effectuer de stage pour valider leurs diplômes.

Une pétition en ligne pour obtenir une prolongation de leurs derniers titres de séjour a déjà obtenu plus de 10 000 signatures en seulement trois jours.

RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20