Journaliste assassiné et directeur de télé en prison : les autorités françaises tancent Paul Biya

0
136

Il y a un mois, l’ambassadeur de France au Cameroun affirmait, au sortir d’une entrevue avec le président Paul Biya, avoir obtenu du chef de l’État l’ouverture d’une enquête sur la mort de Samuel Wazizi, journaliste anglophone décédé en détention. Depuis rien ne s’est passé, constate RFI.

Cette fois, c’est le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, qui prend position : « Nous sommes choqués du décès en détention du journaliste Samuel Wazizi et nous souhaitons que les autorités camerounaises mènent une enquête indépendante sur la circonstance de sa mort. » Une demande également formulée par plusieurs ONG et le SNJC, le Syndicat national des journalistes du Cameroun.

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20