Mesure électoraliste ? Alassane Ouattara augmente de 21% le prix du cacao payé aux planteurs

0
150

Le prix du cacao payé aux planteurs pour la campagne 2020-2021 en Côte d’Ivoire premier producteur mondial, a été fixé à 1000 francs CFA (1,52 euro) par kilo, en hausse de 21%, a annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara, à un mois de l’élection présidentielle du 31 octobre.

« Nous avons décidé d’augmenter le prix de 825 à 1000 francs CFA », a déclaré le président Ouattara à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, à l’ouverture des Journées nationales du cacao et du chocolat, la manifestation annuelle qui ouvre la grande saison de la récolte, suscitant des acclamations des planteurs présents.

Le prix du kilo de cacao « bord champ », payé aux planteurs, fixé chaque année par le gouvernement, était de 825 francs (1,25 euro) pour la saison précédente.

Cette forte hausse du prix survient à un mois de l’élection présidentielle du 31 octobre, qui se tient dans un contexte politique tendu, des violences pré-électorales ayant déjà fait une quinzaine de morts en août, et l’opposition ayant appelé la population à la « désobéissance civile ».

Le cacao est stratégique en Côte d’Ivoire: il représente 10% à 15% du PIB, près de 40% des recettes d’exportation et fait vivre cinq à six millions de personnes, soit un cinquième de la population, selon la Banque Mondiale.

La récolte de cacao 2020-21 devrait rester au même niveau élevé que l’an dernier, avec 2,1 millions de tonnes, selon les prévisions de l’Organisation internationale du cacao, si des troubles politiques ne la perturbent pas. La Côte d’Ivoire produit plus de 40% du cacao mondial.

Tract, avec AFP

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20