Remaniement ce lundi : Sibeth Ndiaye, « grande brûlée », prête à se plier à ce que Macron décidera pour elle

0
1263

Le nouveau Premier ministre français Jean Castex a été nommé hier vendredi. Un nouveau gouvernement sera annoncé ce lundi 6 juillet. L’actuelle porte-parole du gouvernement français, la Sénégalo-française Sibeth Ndiaye, paiera-t-elle la gestion de la crise du covid-19 plus cher que les autres ? Un proche du président Macron a qualifié Sibeth Ndiaye de « grande brulée » de la Macronie, il y a deux semaines. Il faut dire qu’elle s’est retrouvée à incarner le scandale des masques, comme le rappelle le site du magazine Gala,lu par Tract.

« Nul n’est propriétaire de son poste. » Voilà ce qu’aurait déclaré Sibeth Ndiaye, « la voix lasse et le visage endolori de ceux qui ont mené tant de combats », rapportait le Point ce 18 juin. Sibeth Ndiaye fera-t-elle partie des sacrifiés ? Possible. Elle en a conscience : elle s’est retrouvée à personnifier le fameux « scandale des masques ».Elle n’a pourtant que rapporté les directives, c’est son rôle. Mais là voilà devenue totem. C’est elle qui avait mis le feu au poudre le 20 mars dernier sur RMC en déclarant : « vous savez quoi ? Moi, je ne sais pas utiliser un masque ».Quand le gouvernement a décidé de faire volte-face sur la question, elle a dû suivre les nouvelles recommandations. Sans jamais s’excuser toutefois. « Je n’ai fait que relayer les recommandations édictées à ce moment-là par les autorités sanitaires, dont l’OMS », rappelait-elle au ELLE. Mais l’opinion ppublique e semble pas en démordre. Dans les esprits, elle incarne cette gestion contestée.

Sibeth Ndiaye : quel après ?

De quoi pousser le président à se séparer de Sibeth Ndiaye, qui le suit depuis les premières heures ? « Emmanuel Macron a un problème : il ne sait pas se débarrasser de ses fidèles« , expliquait un membre de la majorité. Et à l’Elysée, on image mal le chef de l’État la remercier simplement. « Le président ne la lâchera pas mais il ne la laissera peut-être pas à son poste », confiait un proche au magazine Capital.  Ce lundi 6 juillet, on connaitra diront le sort de Sibeth Ndiaye. Le Point en est toutefois certain : « En bon soldat, ‘Sibeth’ se pliera à ce que le ‘PR’ décidera ».

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20