Saccage des « Échos »: les 6 moustarchidines assument et ne regrettent rien

0
165
Le responsable moral des moustrachidines a été déclaré positif au Coronavirus. Le journal Les Echos en a fait écho, les talibés du guide religieux en ont fait... écarts.

Le six jeunes suspects qui ont été à l’origine du saccage des locaux du journal Les Echos ont délier leur langue, après leur malsain forfait. Cueillis par les gendarmes, ils nous ont fait entendre des échos de leurs pensées.

Et, c’est bien la victime, le journal Les Echos qui nous glisse que les suspects ont affirmé « que leur marabout Serigne Moustapha Sy compte plus que quiconque à leurs yeux », et encore en pensant même qu’il a été exempté des « maladies terriennes » par Allah. Personne n’en disconvient, c’est leur droit.

Mais dire que « si c’était à refaire, on le referait », c’est une déclaration injustifiable et condamnable. Et dire que ces 6 jeunes ont entre 20 et 31 ans. Le procureur doit faire des heures sup’.

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20