Transe immense de Mimi Touré

0
30

Au Qg de Bby, les militants ont retenu leur souffle hier. Tous les lieutenants de Macky Sall ( qui n’a pas officiellement de numéro 2 dans son parti) se sont massés sur la petite tribune du hall du nouveau siège de l’Apr à Mermoz.

Derrière le pupitre, il y avait le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, Aliou Sall, Mimi Touré, Moustapha Cissé Lô, Abdoulaye Diouf Sarr, Me El Hadj Diouf, Ousmane Ngom, Cheikh Tidiane Gadio, Talla Sylla, entre autres.

Tous écoutaient la proclamation des résultats provisoires en direct à la radio. «Macky Sall 2 millions 554 mille 605 voix, soit 58,27%», a annoncé le juge Demba Kandji.

C’est la délivrance pour ce qui était un faux suspense puisque le directoire était sûr de son score comme l’avait annoncé le Premier ministre dans la soirée du dimanche.

La clameur prend le dessus sur les autres scores. Ils scandent «Macky mo bari doolé !». Mimi Touré lance «camarades nous avons gagné» et fait sa déclaration, dans un débordement de joie taille XXL, les deux bras brandis.

«Tout d’abord, au nom du candidat Macky Sall, il faut saluer le bon déroulement du scrutin reconnu par les observateurs présents : Union africaine, Cedeao, Union européenne, mais également de la société civile nationale et internationale.

Il faut également se féliciter de la maturité du Peuple sénégalais, resté serein et qui est allé voter dans le calme avec un taux de participation record de 66,23%. 4 millions 426 mille 344 Sénégalais se sont rendus paisiblement dans les urnes. Ils sont les premiers vainqueurs de cette élection.

Nous saluons également, au nom du candidat Macky Sall, la presse qui, pour l’essentiel, a eu un traitement équitable de l’information. La presse sénégalaise qui reste un acteur important de notre démocratie.

Au nom du candidat, le Président Macky Sall, nous saluons aussi tous les candidats qui ont concouru à l’expression du suffrage universel et le bon travail des forces de sécurité», a-t-elle déclaré.

«Reconnaître les résultats, retourner au dialogue»

Cette victoire du candidat de Bby est, selon elle, «le fruit de son excellent bilan» pendant sept ans. «Nous ne sommes pas surpris parce que le nombre de parrainages que nous avions collectés déjà, compte tenu du niveau de participation, nous donne ce score important», a-t-elle souligné.

Mimi Touré fait ses constats : «Il faut savoir que le Président Macky Sall est arrivé premier dans 12 régions parmi les quatorze que compte le Sénégal et gagne dans quarante départements sur quarante-cinq.

L’écart entre le Président Macky Sall, arrivé premier avec 58,27% de suffrages, et le second (Idrissa Seck) qui a 20,50% est de 37,77 points.

C’est dire que le Président Macky Sall a eu presque trois fois le score du second, exactement 2,8 fois plus de voix. En sport, mesdames et messieurs, c’est ce qu’on appelle une victoire avec un score sans appel.»

Elle invite donc les candidats malheureux à «reconnaître les résultats» parce que «personne n’a démérité», même si, «évidemment, il y en a un qui a largement gagné».

L’Envoyée spéciale du chef de l’État (où l’envoie-t-il d’ailleurs?) estime également qu’«après ce moment, il va falloir retourner au dialogue» et assure que le Président Sall «reste ouvert».

Avec Le Quotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: